• Les mots > acte 1

     


    A mon oreille, ton souffle murmure
    Quelques mots qui m'enchantent,
    Et parfois ils se font plus durs,
    Tu prends plaisir à ma déviante.

    Harnachée, ne peux faire autrement
    Que d'entendre tes suppliques,
    Tu exprimes tes abaissements,
    Enfin tu m'exprime tes sadiques.

    Et tu persistes à vouloir tant
    En moi faire monter le désir,
    Alors j'admets, mieux, t'avouant
    Que oui, je veux ça et mêm' pire.

    Ne me souciant de ma posture,
    Je vis à fond toute cette scène,
    Tu t'régal face à cette peinture,
    En observant ta Philomène.

    Me voir ainsi à ta merci,
    J'imagine ce que ça peut t'faire,
    Moi m'offrant à toi par qui
    Les termes ne m'indiffèrent.

    Le désir grogne il est le champs
    Et de nos jeux, nos vagabondes,
    Grâce à tes mots et tes penchants,
    Petit à p'tit, deviens ton monde.

    Tu en profites pour t'infiltrer,
    Tu le sais, je me résigne,
    Tu en profites pour me doigter,
    Tout contre toi, je reste digne.



    Dessin vu sur canalblog - when


  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Août 2006 à 10:35
    superbe
    texte qui fait écho dans monn esprit! Merci!
    2
    Jeudi 10 Août 2006 à 21:17
    > Wolfy68
    C'est moi qui vous remercie... Avec toute ma sincérité. Car sans vous (lectrices/lecteurs) que deviendraient ces textes ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :